Home > UPPsy (FR) > Code de déontologie et législations > Articles de législation > Convention INAMI sur le remboursement de soins psychologiques : situation (...)

Convention INAMI sur le remboursement de soins psychologiques : situation actuelle

De quelle manière la convention se met-elle en place ?

Vous connaissez les critiques de notre association professionnelle envers la Convention et vous savez pour la plupart que nous avons introduit un recours devant le Conseil d’État. Nous voulons, cependant, continuer à vous informer sur l’évolution de la mise en place du modèle de soins proposé par le SPF Santé et l’INAMI.
Nous constatons qu’actuellement la mise en œuvre de la convention se poursuit, certains s’y attellent concrètement, bon gré mal gré et d’autres attendent.

Dans les zones de première ligne (PPL) les besoins sont examinés, et par conséquent, la manière dont la convention peut s’appliquer selon les spécificités de chaque région.

Pour réaliser ce travail, des membres des « cercles de psy » (qui existent surtout en Flandre) seront invité a provenir des informations. Certains cercles prendraient l’initiative d’inviter tous les psychologues cliniciens/orthopédagogues cliniciens à participer à des réunions sur la meilleure manière de mettre en œuvre la convention dans leur région. Les psychologues membres de UPPSY-BUPSY travaillant dans ces régions peuvent donc s’attendre à recevoir une telle invitation.

D’autres cercles n’invitent pas à une gouvernance participative et n’invitent donc pas les psychologues à prendre part à l’élaboration du projet, ou sont réticents à le faire. Pour obtenir plus d’informations, le psychologue ou l’orthopédagogue devra alors prendre contact avec le responsable du « cercle » afin de lui poser ses questions. Une autre possibilité est de contacter le coordinateur 107 (psychologues de 1ere ligne) de la région.

En tant qu’association professionnelle, nous apprécions que le travail des « cercles » développe sur le terrain, des initiatives ouvertes à tous les psychologues, membres ou non-membres.

Nous considérons que dans le cadre du modèle de soins proposé par le SPF Santé et de la mise en place de la convention INAMI, il ne devrait pas être important que le psychologue ou le orthopédagogue qui souhaite s’impliquer soit membre d’un cercle ou non. En effet, le modèle « de la réforme » des soins de santé mentale proposé par le SPF Santé va toucher toute notre profession. Il serait donc logique que les avis viennent de professionnels de tous horizons. Le fait de devenir membre d’un de ces cercles doit rester un choix personnel pour le(s) psychologue(s) qui désire(nt) s’engager.

Portfolio et bilan functionel

Les psychologues cliniques et les orthopédagogues qui souhaitent rejoindre la convention de l’INAMI peuvent soumettre leur candidature en présentant un portfolio contenant des informations sur leurs compétences et leur expérience :

En outre, la convention demande d’établir un bilan fonctionnel pour chaque bénéficiaire de soins. Cette première version a confirmé nos objections concernant le problème du secret professionnel et de l’autonomie du psychologue.

Amendements à la convention

Sur la base des critiques formulées à l’encontre du texte original de la convention, "le Comité de l’assurance" a approuvé un certain nombre de modifications afin de tenter de surmonter ces critiques.

Le changement le plus important et le plus rapidement "divulgué" concerne le partage du bilan fonctionnel.

Ces changements et nos réflexions à leur sujet se trouvent dans ce texte :

Des modifications du contenu du bilan fonctionnel sont également attendues. Nous vous tiendrons informés à ce sujet dès que nous aurons plus d’informations.


UPPsy (FR) BUPsy (NL)

UPPsy - Union Professionnelle des Psychologues / BUPsy - Beroeps Unie van Psychologen

© UPPsy 2017 | Admin

Réalisation : Parcours sprl

Uppy-Bupsy FacebookUppy-Bupsy TwitterUppy-Bupsy Linkedin