Home > UPPsy (FR) > Nouvelles > LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES DEMANDENT UNE CONCERTATION URGENTE AVEC (...)

LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES DEMANDENT UNE CONCERTATION URGENTE AVEC FEDASIL

Plusieurs associations professionnelles de psychologues ont exprimé leur inquiétude concernant une nouvelle directive de Fedasil sur l’accès aux soins psychologiques pour les demandeurs d’asile résidant dans les centres Fedasil.

Cette directive semble violer un certain nombre de droits fondamentaux des résidents en tant que patients, tout en rendant le travail du practicien lui-même plus difficile.

Le BWP, l’UPPSy-BUPsy, l’UPPCF, le VVKP et le VVO ont décidé conjointement de mener un certain nombre d’actions.

Une lettre commune a été envoyée à Fedasil et au Secrétaire d’Etat compétent ainsi qu’à notre propre Ministre compétent Vandenbroucke avec la demande d’une consultation urgente au sujet de cette directive, qui a été établie sans consultation du monde du travail.

Les associations sont particulièrement préoccupées par les éventuelles violations de la loi sur les droits des patients (libre choix du prestataire de soins), de la loi sur l’exercice des professions de santé (autonomie du psychologue) et du code de déontologie des psychologues (secret professionnel).

Nous souhaitons nous asseoir prochainement avec les services compétents de Fedasil afin d’obtenir les éclaircissements nécessaires et de parvenir à une ligne directrice viable pour fournir les soins psychologiques dont ces personnes vulnérables ont besoin.

Entre-temps, un avis a été demandé et reçu de la Commission des psychologues, qui confirme effectivement que divers aspects de cette ligne directrice posent problème.
Elle l’a déjà fait savoir à Fedasil dans une lettre qu’elle lui a adressée et s’est déclarée prête à entrer en consultation avec elle.

Nous invitons donc tous les collègues à faire preuve de prudence avec cette ligne directrice.

En tant que financeur des soins pour ces résidents, Fedasil peut bien entendu conclure ses propres accords avec les prestataires de soins, mais ces accords ne peuvent et ne pourront jamais être en contradiction avec les cadres légaux existants.

En premier lieu, en tant que prestataire de soins, vous êtes vous-même responsable du respect de ces cadres juridiques, même si la directive semble imposer autre chose. Le cadre juridique prévaut toujours.

Bien entendu, nous vous tiendrons informés.

Stef Joos (co-président Uppsy-Bupsy) et Koen Lowet (administrateur délégué VVKP)


UPPsy (FR) BUPsy (NL)

UPPsy - Union Professionnelle des Psychologues / BUPsy - Beroeps Unie van Psychologen

© UPPsy 2017 | Admin

Réalisation : Parcours sprl

Uppy-Bupsy FacebookUppy-Bupsy TwitterUppy-Bupsy Linkedin